L’apport de la psychomotricité

L’apport de la psychomotricité au jeu théâtral

La psychomotricité vise, dans un but neurophysiologique et psychique, à maintenir ou rétablir les mécanismes des fonctions perceptivo-motrices, mentales et comportementales en fonction de l’évolution de l’individu dans son environnement.

Elle se caractérise par son approche globale de la personne.

Le psychomotricien est en mesure de repérer les divers aspects de l’activité et de l’expression du corps (tonus, conscience de soi, rapport à l’espace…). Il s’appuie sur une connaissance approfondie des étapes de développement psychomoteur et de la construction de la personnalité de l’enfant.

La pratique du théâtre permet déjà d’aborder « sans le savoir » les compétences psychomotrices du sujet : le rapport à l’espace et à son propre corps (schéma corporel, image du corps), la relation aux autre, les sphères motrice et cognitive (représentations mentales, mémoire, adaptation).

Du fait de son regard avisé, le psychomotricien approfondit cette démarche, tout en veillant à respecter le rythme et la singularité du sujet. Nous avons tous en nous des compétences innées pour le jeu, celles-ci étant plus ou moins accessibles.

Le jeu théâtral  est un moyen privilégié pour développer sa créativité, à tous les âges de la vie. 
La créativité est nécessaire pour développer ses ressources personnelles, s’adapter au monde, s’ouvrir à soi et aux autres.